Le sentier octuple


Les premiers enseignements  du Bouddha Sakyamuni, à la suite de son éveil,  énoncent les quatre nobles vérités sur la souffrance, dukkha (mal être, frustration, insatisfaction...).
La quatrième noble vérité présente l'octuple sentier, qui  libère de la souffrance.

Les huit pas du sentier :
  1. Compréhension juste
  2. Pensée juste
  3. Parole juste
  4. Action juste
  5. Moyen d'existence juste
  6. Effort juste
  7. Attention juste
  8. Concentration juste

Le terme « juste » (Samma) n'a pas de connotation « morale » (pas de jugement), mais signifie plutôt « adapté », « approprié ». Par exemple, ni répulsion, ni avidité.
Il ne s'agit pas non plus de « commandements », dans le sens chrétien, dont le non respect serait considéré comme un pêché.
Il s'agit surtout d'un entraînement, d'outils, d'une pratique utile pour se libérer de la souffrance.

Cet entraînement peut se subdiviser en trois volets :

- développer une vigilance concernant les actes de la vie quotidienne (pas 4 et 5). Exemple : ne pas nuire consciemment, mais pratiquer la bienveillance...

- développer une sagesse (pas 1, 2, et 3). Exemple : étudier les textes passés, ou présents, défaire les illusions concernant ce qu'on prend pour la réalité, reconnaître les fabrications du mental dans la vie quotidienne, voir la véritable cause de la souffrance, l'acceptation

- reconnaître la vrai nature de l'esprit (pas 6,7 et 8). Exemple : zazen, pratiques de concentration-absorbtion, contemplation,  selon les écoles,

On ne peut pas dire qu'il y ait des étapes avec une progression,  mais la connaissance ultime de son propre esprit (la non dualité) est très difficile sans les autres pratiques. A chacun son chemin et les moyens de l'éclairer ! Aucun chemin n'est facile.